Quand je serai grande, je serai consomm’actrice !

Si vous avez l’habitude de me lire, vous savez que je rentre dans une phase de grosse réflexion sur moi et sur le monde. J’ai engagé il y a peu, une démarche « réduction de déchets ». A ce propos, nous sommes dans la semaine européenne de la réduction des déchets. Si cela pouvait faire prendre conscience au plus grand nombre qu’il y a urgence, ce serait super !

Depuis l’article : Objectif zéro…(enfin moins de) déchets !, je suis réellement passée aux mouchoirs et aux serviettes de table en tissu, finalement sans aucune difficulté. En plus, une de mes amies m’a confectionné des mouchoirs super lookés ! Voyez plutôt : 20161120_200657.jpg

C’est vrai qu’avec de la volonté, on peut faire beaucoup de choses. Mais pour réduire ses achats de tout et n’importe quoi, il faut garder à distance la grande ennemie de la consommation raisonnée, j’ai nommé : la Pub ! J’ai été radicale sur ce coup-là en apposant sur ma boîte aux lettres, le fameux Stop Pub.wp-1479664303434.jpg

Bon, il ne faut pas se leurrer, la pub est partout ailleurs, peut-être même au bas de la page que vous êtes en train de lire… Mais c’est déjà un premier pas, que de ne plus feuilleter ces prospectus à la recherche du truc dont on n’a pas besoin. Niveau télé, je n’ai que la TNT. A La Réunion, c’est 10 chaînes seulement (privilège d’insulaire…) et nous la regardons très peu, donc nous sommes relativement épargnés de ce côté-là.

Pour continuer dans la même lignée, mon objectif est d’aller de moins en moins dans les supermarchés et de privilégier les petites épiceries ou les circuits courts. Je sais que vous allez me dire que c’est plus cher qu’en grandes surfaces et vous avez certainement raison. Je pense cependant, que si l’on souhaite des produits de qualité, il faut accepter de payer un peu plus. Et qu’au final, ça s’équilibre, car on n’est pas du tout tenté d’acheter tous les a-côtés qu’on trouve chez Carouf. Faire un peu plus de choses moi-même, entraîne immanquablement de dépenser moins. Et le sourire de mes enfants devant mes madeleines « home made » balaye tous mes doutes.20161120_201057.jpg

Outre les comptes, je pense qu’avoir une consommation plus réfléchie améliore aussi l’équilibre psychologique. Il y a encore quelques années, je faisais partie de celles qui considéraient le shopping comme un loisir : acheter des chaussures occupait le rang d’activités au même titre que lire un bouquin ou regarder un film…Alors qu’on se rend vite compte qu’une fois ramenée à la maison, ladite paire de chaussures achetée sur un coup de tête, perd immédiatement de sa saveur. Pire même, parfois ça m’encombrait plus qu’autre chose, parce que mes trente autres paires prenaient déjà toute la place !

Aujourd’hui, je ne suis plus du tout dans ce schéma. Sans aller jusqu’à m’installer loin de la société dans une forêt (A ce propos, je vous conseille vivement d’aller voir le film Captain Fantastic de Matt Ross), chaque acte d’achat est maintenant décortiqué : en ai-je vraiment besoin ? D’où ça vient ? Qui l’a fabriqué ? Que va devenir ce bien, une fois que je n’en aurai plus l’utilité ? Ne pourrais-je pas le faire moi-même ? Bref, toute une série de questions qui se conclue une fois sur dix par le non achat.

« Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent pas pour que ça ne se vende plus. »

Coluche

Dans la maison, tout devient plus clair. On fait des économies qui nous servent à acheter des trucs qui comptent et pas un bien qui finit par nous encombrer. Ne dit-on pas que les expériences valent mieux que les possessions pour l’épanouissement personnel ? C’est sûr que je garde un meilleur souvenir de mes dernières vacances que de mes derniers achats.

Prochain défi ? Faire comprendre à la famille, que Noël ne doit pas être prétexte à remplir notre maison de jouets pour les enfants. D’autant que pour eux, qui croient encore au père Noël, le cadeau ne sera pas associé à la personne qui offre…Donc, pour la gratitude on pourra repasser. Un cadeau par enfant sera bien suffisant !


Pour aller plus loin : J'achète moins, je vis mieux, c'est parti ! Ombeline Hoor

7 commentaires sur “Quand je serai grande, je serai consomm’actrice !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :