2018, déjà fini ?!

Vous vous dites sûrement comme moi que le temps passe trop vite ! C’est déjà l’heure du bilan de cette année qui a été très riche pour moi. En ce dernier jour de 2018, je me pose un peu et fais le point sur ce que je peux retirer de ces 365 derniers jours.

2018 aura été une année sportive pour moi. J’ai bouclé un marathon ! Je vous en parlais ici. Et j’ai battu mon record sur le « 10 km » en passant enfin sous la barre des 50 minutes. Des épreuves, pour lesquelles je me suis dépassée et au cours desquelles, j’ai pu prouver aux autres, mais surtout à moi-même, que d’être atteinte du diabète de type 1 ne me limitait pas dans mes envies, sous réserve d’être attentive à mon corps. La course à pieds m’apporte tellement d’épanouissement, que j’ai décidé pour 2019 de me lancer dans le trail. Si tout va bien, je prendrais le départ de La Mascareigne (épreuve de la Diagonale des Fous à La Réunion) !

Chaque geste compte, comme refuser les pailles en plastique dans les restaurants.

Dans un autre domaine, j’ai poursuivi mon objectif « zéro déchet » et la consommation éco-responsable. J’ai participé avec plaisir et fierté à des actions citoyennes, telles le world Clean-up Day.
Et même si on peut se sentir un peu seul parfois à essayer de changer le monde, je continuerai en 2019 avec la même motivation.

Au début de l’année, j’avais pour bonne résolution de tendre vers le minimalisme. J’ai bien pris conscience que j’avais déjà tout ce qu’il me faut. J’ai beaucoup moins acheté de choses que les années précédentes (sauf en équipement de trail, ça devrait aller mieux en 2019). J’ai fait beaucoup de tri dans mes affaires et y vois beaucoup plus clair. Et quel plaisir de choisir sa tenue en une minute chaque matin !


« Je ne crois pas que nous puissions corriger quoi que ce soit dans le monde extérieur que nous n’ayons d’abord corrigé en nous. »
Etty Hillesum

Niveau boulot, j’ai changé aussi de poste et cela m’a demandé quelques ajustements dont je vous parlais ici. Avec parfois le sentiment de courir un peu plus que de raison, après le temps. Et ce sentiment de perte de sens aussi… Pourquoi on fait tout ça ? Agissons-nous pour répondre à nos réelles aspirations, ou pour obéir à ce que la société attend de nous ? Je m’interrogeais dans le billet Quand pensez-vous ?. Depuis, j’ai trouvé pas mal de satisfactions dans mon travail, en particulier sur le plan humain, mais je suis toujours à la recherche de mon Ikigaï. Pour 2019, voire encore les années à venir, c’est bien un de mes objectifs phares !

Et vous ? Quel bilan de l’année qui vient de s’écouler ? Et quelles résolutions pour celle à venir ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :