Quand pensez-vous ?

Ce matin, mon petit de 6 ans émerge dans la cuisine avec une tête de déterré. La sentence est irrévocable, il est malade ! Comme toute « bonne » maman active, ma première idée est de le gaver de Doliprane et de l’emmener à l’école quand même, en priant pour que la secrétaire ne me rappelle pas dans la journée… Que le parent qui n’a jamais fait ça me jette le premier thermomètre ! Bref, je me suis laissé le temps de la réflexion pendant le trajet vers l’école. Ben oui, son petit frère, lui, était en pleine forme, donc quoi qu’il arrive, je devais le déposer dans sa classe.

Finalement, l’air de mon aîné aux allures de chien larmoyant a achevé de me convaincre que je devais le garder. Retour donc à la maison après avoir prévenu ma chef que je prenais ma journée (A si tu me lis, merci ;)). Mon petit malade à l’abri dans son lit, j’ai commencé à faire des trucs que j’avais prévu de faire…un jour…quand j’aurais eu le temps. Pas des trucs incroyables hein ! Des trucs simples, du style nettoyer les portes de placard de la cuisine à la microfibre ou encore briquer la douche au nettoyeur vapeur. Beaucoup de rangement : c’est fou ce que ça laisse traîner les gosses ! Tout en réalisant les tâches, outre le plaisir du travail accompli, je me disais que c’était vraiment dommage que je ne dispose pas de plus de temps libre pour faire ce que j’avais envie de faire. Ici, des tâches ménagères OK, j’adore ça, je sais, c’est bizarre. Mais ça pourrait être lire des livres, voir un film, jouer du piano ou simplement ne rien faire.

En France, on est censé travailler 35h/semaine. Alors oui, je sais, on est l’un des pays où la durée légale du travail est la plus courte, on ne devrait donc pas se plaindre par rapport à nos voisins. Mais si nous passons un tiers de notre vie au bureau, un tiers à dormir, et que le dernier tiers est amputé des temps de trajet (qui peuvent parfois être très longs) et des corvées du type : faire les courses, il ne nous reste pas beaucoup de temps pour juste apprécier la vie, et faire ce qui nous tient à cœur.

Bien sûr, on peut se mettre à temps partiel. C’est déjà mon cas. Mais ce fameux temps partiel est toujours auréolé d’une connotation négative. La notion de paresse vient immanquablement sur le tapis, même si elle n’est pas clairement exprimée. Passer moins de temps au travail ne signifie pas être moins efficace, c’est souvent le contraire. On a tous en tête un collègue qui fait des horaires à rallonge avec la tête qui va avec…et qui pourtant ne brille pas par son efficacité.

Il me semble qu’on a oublié à quoi sert le travail rémunéré. N’est-il pas censé nous permettre de vivre convenablement ? Mais s’il nous prend tout notre temps, n’a t-il pas failli à son objectif premier ? A quoi me sert une somptueuse villa si je n’y suis que pour dormir, et le reste du temps en train de travailler pour la payer ?

Finalement, cette notion de durée du travail n’est-elle pas à repenser ? Au lieu d’une durée ne devrions-nous pas plutôt être rémunérés à la tâche ou à la mission ? Cela supposerait bien entendu, que mon employeur sache clairement ce qu’il attend de moi pour évaluer le résultat. Ou alors ne pourrions-nous pas aller vers une organisation hybride ? Avec une durée minimum qui serait à estimer, inférieure bien sûr à celle actuelle ? Bref, malheureusement, je n’ai pas de réponse à apporter dans l’immédiat, mais je sais que je ne pourrais pas vivre jusqu’à 70 ans (âge de mon hypothétique départ à la retraite) en « sacrifiant » un pan entier de ma vie où je ne suis pas « maître » de mon temps. Même si j’aime mon travail, je trouve qu’il me prend trop de temps alors que je ne souhaite plus être riche que de ça.

« Le temps, c’est la vie, ne pas le mettre à profit, c’est gaspiller sa vie »

Les proverbes et adages français (1856)

Au fait, mon petit va bien mieux que ce matin, peut-être lui aussi, avait-il besoin de souffler. Après tout, il ne lui reste qu’une vingtaine d’années à user ses fonds de culotte sur les bancs de l’école…sauf si d’ici là tout notre système est révolutionné 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :