De la barbarie de mon espèce…

Il n’y a pas si longtemps, j’en faisais partie, de ces barbares ! Moi aussi, je me disais sans approfondir plus loin, que le lion mange la gazelle et qu’il n’y avait pas de raison que moi je ne puisse pas manger un bon steak. Et puis, j’ai réfléchi…

A l’ère d’Internet, facile de trouver n’importe quelle information, si tant est qu’on fasse le tri. J’ai réfléchi : est-ce encore dans l’ordre des choses que l’Humain considère toutes les autres espèces comme ses accessoires ? Pourquoi s’octroie-t-on le droit de vie ou de mort sur les animaux ?

Petit florilège de réponses :

« Bah, on est obligé de manger de la viande, c’est comme ça depuis la nuit des temps. » Une fois informés, que scientifiquement, il n’est pas nécessaire d’en manger pour être en bonne santé, (ce serait même plutôt l’inverse), nous continuons de le faire « parce que tu comprends, c’est trop bon ! » et « arrête de montrer tes vidéos d’abattoir, ça me dégoûte ! »

« Ben non, en fait je ne comprends pas. »

« Amener les enfants au zoo, c’est bien, parce que sinon tu comprends, ils pourraient pas les voir en vrai. »

J’ai envie de dire : « et alors ?! »

Aujourd’hui, summum de la barbarie, un requin a été exhibé sur le Port de Saint-Gilles à La Réunion, en hommage aux victimes « dévorées » par ledit requin. Il est bien entendu que perdre un proche est toujours une tragédie, mais tuer pour se venger, en argumentant que la mer doit être rendue aux humains…

Ben non ! Je ne comprends toujours pas.

En fait, je ne comprends pas que, sous couvert de plaisirs gustatifs, de loisirs ou encore juste de politique de l’autruche, on continue de se comporter comme des barbares. Et oui le lion mange la gazelle, mais c’est bien parce qu’il est physiologiquement obligé de manger de la viande. Et à ce jour, aucun lion n’a enfermé une gazelle pour l’engraisser. Aucun animal ne tue un autre par plaisir, si ce n’est l’Homme.

L’Humain est omnivore, ce qui signifie qu’il peut manger de tout, mais aucunement qu’il n’est obligé de manger de tout.

Aujourd’hui, l’animal plus inhumain, c’est bien l’Homme.

« La cruauté envers les bêtes est la violation d’un devoir de l’homme envers lui-même. »

Métaphysiques des mœurs. KANT

Parfois je me dis juste que je suis née trop tôt. Que ça et là, les Humains prennent conscience qu’un monde fait de compassion et d’ « humanité » est possible. Je garde espoir pour mes arrières petits-enfants…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :