J’ai organisé un anniversaire incroyable…

… de simplicité.

Mon petit dernier a eu 4 ans il y a quelques jours. Alors oui, 4 ans c’est pas 18, mais par les temps qui courent, y a moyen de se mettre la pression.

A une époque, je serais allée en supermarché, j’aurais acheté la totale « birthday », à savoir assiettes jetables, gobelets en plastique et serviettes en papier. Nos petits invités seraient repartis le ventre gonflé de sucreries du petit bonhomme en salopette et, bien entendu, avec leur petit sachet en plastique Mickey garni de ballons, cotillons et autres joyeusetés.

Mais ça c’était avant ! La veille, je me suis dit, bon il faut quand même que j’organise un truc. J’ai donc arpenté les rayons dudit supermarché en quête d’un attirail acceptable. Sauf que, « horreur ! » je me suis mise à lire les emballages. Si j’avais la chance de comprendre un mot sur quatre de la composition, le fameux emballage hyper coloré et hyper inutile m’arrêtait tout de suite.

Je suis donc ressortie comme j’étais venue : les mains vides…

Et une idée a germé dans ma tête. Et si tout le décorum que les parents d’aujourd’hui s’imposent lors des anniversaires de leurs petits, n’était finalement (une fois de plus !) qu’un des diktats de notre société de consommation ? Et si  mon petit de 4 ans n’en avait rien à faire ? Et si pour ses copains c’était pareil ?

Allez chiche ! Et si je le vérifiais in situ ? Bon, j’ai tout de même fait un gâteau (faut pas déconner quand même !) et quelques biscuits de mes petites mains. Avec que des bonnes choses dedans ;-).

Et vous savez quoi ? Aucun des petits amis n’a réclamé autre chose que ce qu’il y avait sur la table. Aucun n’a, non plus, réclamé son petit cadeau d’invité en partant (bon en même temps, ils étaient tous bien éduqués lol). Et ma main à couper qu’ils se sont tous amusés comme des fous cet après-midi là !

« La simplicité est la sophistication suprême. »

Léonard de Vinci

Alors, c’est sûr, moi j’arrête de me mettre la pression.

2 commentaires sur “J’ai organisé un anniversaire incroyable…

Ajouter un commentaire

  1. Ben voilà… à 4 ans, l’essentiel, c’est de jouer avec les jouets des autres. Au 4 ans de mon ainé le gâteau n’a pas été mangé, au 4 ans de ma cadette elle m’a expliqué (longtemps, j’ai eu du mal à comprendre) que pour elle le plus important c’était d’apporter un gâteau à l’école.
    Maintenant Nouchette à 6 ans, elle regarde le meilleurs pâtissier, elle a eu voulu un gâteau avec des bonbons qui sortent quand on le coupe, et une chasse au trésor (mais maman, ça aurait été mieux si tu m’avais laissé tout faire toute seule).
    Les gâteaux en pâte a sucre c’est pour les parents, les sachets de broutilles, bon, ils aiment bien, mais
    Nouchette toujours maintenant en ouvrant le tiroir à bonbons me dit qu’il y en a trop et qu’elle sait pas choisir (mais elle en est pas à refuser, faut pas exagérer)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :