Le couple : parent pauvre de la vie moderne…

Moi je vis dans mon époque…je suis une femme MODERNE ! J’ai bien retenu que je devais avoir un travail, une vie de famille, un cercle amical, des activités épanouissantes, tout ça tout ça, quoi.

Ben oui, la vie est un enchevêtrement de sphères qu’on doit développer le plus possible ! 

Alors oui, mes parents m’ont bien dit qu‘en tant que femme je ne devais dépendre de personne (ou trouver un mari très riche !), j’ai donc fait de longues études pour avoir un boulot pas trop relou. Check !

Je fais du sport parce que c’est important pour la santé : aujourd’hui c’est même allé plus loin, si je n’ai pas mon quota hebdomadaire de sorties running, je rumine !

Je passe du temps avec mes enfants, parce qu’on m’a inculqué que l’essentiel pour un petit c’est de grandir entouré d’amour ! Accessoirement, je les aime vraiment, donc ça ne me coûte pas trop.

Je vois mes amis le plus souvent possible : prolongement de ma vie d’ado, mes copines c’est ma bulle de délires !

Ajoutons à cela ma « vie digitale » qui me prend énormément de temps (ça s’écrit pas tout seul un blog…), mon emploi du temps est plus que rempli !

Mais voilà, il y un petit hic, c’est que finalement la vie de couple, à un moment, ça passe en dernier ! Comment en est-on arrivé là ? Je ne parle pas des premiers mois où l’on vit par et pour l’autre, ou tout est beau tout nouveau ! je parle de l’ « Après ». Je n’irai pas jusqu’à affirmer, comme Frédéric Beigbeder que l’amour dure trois ans, mais il faut avouer qu’après la passion arrive la phase où l’autre apparaît tel qu’il est. Comment ça, Chéri ? Tu as des défauts en fait ? On m’aurait menti ? C’est quand on arrive à dépasser cette période qu’on se dit qu’on a construit une relation durable, donc c’est plutôt une bonne nouvelle. Le revers de la médaille c’est que justement, rassuré sur les sentiments de l’autre (quoi que je fasse, il comprendra) on en arrive à ne plus le prioriser par rapport aux autres pans de la vie.

Après une semaine de boulot, de séances de course à pied, de verres pris avec les copines après les parties de PlayMobil et avant la mise à jour des pages Facebook et Instagram, ma moitié peut tout de même comprendre que je suis crevée et donc pas dispo pour une sortie en amoureux, non ?

Et là, me reviennent en mémoire les paroles d’une fille très sensée (L. si tu te reconnais ;-)) : si on mettait autant d’ardeur à entretenir son couple, qu’à gérer sa carrière ou à développer d’autres activités, il n’y aurait pas de séparations ou de divorces.

Dire que dans ma branche, on encourage les commerciaux à appeler les clients sans objectif de vente juste pour leur demander comment ça va ! Et dans ma vie intime, j’oublie de le faire ?!

Qu’à cela ne tienne ! Je ne vais pas dire Chéri, fais tes valises, je t’emmène au bout du monde ! Avec deux enfants tout jeunes, c’est pas évident et en plus il me faudrait quelqu’un pour garder mon chat…

Sans aller jusque là, il faut que je prévoie des plages prioritaires dans mon agenda pour des moments à deux. C’est pas très romantique, écrit comme ça mais c’est indispensable pour ne pas que les autres créneaux prennent le dessus !

Tu me consacres du temps, c’est le plus précieux de tous les cadeaux.

Annelou Dupuis

Alors Chéri t’es libre pour un dèj ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :