Le lundi c’est raviolis !

Ou comment j’ai vaincu le gaspillage alimentaire ! Le concept n’est pas nouveau, mais il faut se lancer et être un tout petit peu organisé.

Avant, on faisait les courses par habitude et on achetait un peu au hasard, sans savoir exactement ce qu’on allait cuisiner… Résultats des courses (ouah le jeu de mots ;-)) : il nous arrivait régulièrement de jeter des produits, parce qu’on s’apercevait trop tard qu’on avait dépassé la date de péremption. En gros, on se faisait plaisir : frigo plein après les courses, mais aucune anticipation des menus. Paradoxalement on finissait toujours par faire toujours la même chose et on avait beaucoup recours aux plats cuisinés…En moyenne, les Français jettent 20 kg de déchets alimentaires par an, dont 7 kg de produits non consommés encore emballés ! Il devenait inconcevable pour moi de participer à ce non-sens environnemental !

Mais ça c’était avant. C’est sûr que la planification des menus c’est, de prime abord, loin d’être glamour ! D’où mon titre, volontairement provocateur.

Mais en réalité, on peut totalement manger des dizaines de plats différents en planifiant à la semaine. Ma bible : Marmiton ! Je cherche en priorité les recettes faciles et bien notées. Je les choisis aussi en fonction du temps de préparation et de cuisson. La semaine, comme on travaille tous les deux, il faut des plats faciles et rapides. Le week-end on peut aller sur des choses un petit peu plus élaborées.

Première étape, faire un état des lieux de ce qu’on a dans les placards et le frigo pour que ce soit utilisé en priorité. On n’est pas en guerre, il est inutile de stocker, selon moi. De la farine, du sucre, du sel, de l’huile, du riz, des pâtes…voilà ce qu’il faut avoir en permanence. Pour le reste, on ne s’approvisionne que de ce qu’on va utiliser dans la semaine.

La première semaine, lorsque j’ai planifié mes menus et que j’ai fait les courses  en fonction, c’était vraiment surprenant : frigo à moitié vide, placards toujours aérés… Carrément différent des courses où la cuisine était pleine à craquer, à ne plus savoir ce qu’on avait acheté. Toutefois, si la liste a été bien faite, on ne manque de rien. Avec cette méthode je découvre le plaisir de cuisiner tous les jours (c’est mon homme qui est content ; lui qui se devait se demander si je savais où était la cuisine :-)) Enfin, content…la plupart du temps hein…ce qui est inévitable aussi c’est que, quand un plat ne fait pas l’unanimité, je le supprime de mon répertoire. Adieu merveilleux risotto aux champignons ! Et oui quand 3 membres de la famille sur 4 ne valident pas, je me fais une raison…

En plus, les courses sont tellement rapides quand on s’en tient à sa liste ! Elle est loin la corvée à traîner son caddie dans tous les rayons à la recherche d’inspiration…

Conclusion, on se rend compte qu’avec un tout petit peu d’organisation, on ne jette plus rien. A raison de courses une fois par semaine, avec une fois supplémentaire, si un plat nécessite des légumes très frais, on s’en sort très bien et en plus on fait des économies !

Et vous ? Que mettez-vous en place pour dire stop au gaspi ?

Un commentaire sur “Le lundi c’est raviolis !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :