Objectif zéro…(enfin moins de) déchets !

Grosse prise de conscience en sortant les poubelles…Y a quoi là-dedans ?! Qu’est-ce qui fait que j’arrive à remplir un bac entier toutes les semaines (quand il ne déborde pas, d’ailleurs…) ?

Je suis dans une phase de réflexion sur moi, sur le monde et je ne pouvais passer à côté de cette fameuse problématique de déchets. Problématique encore plus prégnante, ici parce que j’habite sur une île et que cette dernière n’a pas l’air extensible. Quelques politiques s’emparent du sujet : comment gérer les déchets ? Les brûler, les enfouir, les stocker, les valoriser ? Et si en fait, on pouvait s’affranchir de toutes ces réflexions en supprimant le problème ? Et si on arrêtait tout simplement de les produire, ces déchets ?!

Alors ne vous méprenez pas, je ne me pose pas en donneuse de leçon, et je sais déjà que je ne parviendrai jamais au zéro déchet. Mais s’il y a bien un domaine où le perfectionnisme n’a pas sa place, c’est la préservation de l’environnement ; ce n’est pas parce qu’on pourrait faire plus, que ce qu’on fait déjà n’est pas noble (ouh là, vous me suivez encore?)

Ce que je fais déjà :

  • Cela fait maintenant quelques années, que je n’achète plus de bouteille d’eau. J’ai la chance d’habiter dans une région où quand on ouvre le robinet y a de l’eau potable qui coule !
  • Nous avons un composteur dans le jardin.
  • Lorsque mes enfants n’étaient pas encore « propres », ils arboraient de magnifiques couches lavables et aujourd’hui, ils ne semblent pas traumatisés pour autant.
  • A titre personnel, j’utilise des protections lavables quand Dame Nature vient me rappeler ma condition d’animal femelle. Je vous conseille le site PLIM si vous voulez vous initier.

Ce que je vais faire dès maintenant :

  • Ne plus acheter d’essuie-tout. A la place, nous utiliserons des serviettes en tissu et/ou des éponges. Ok, j’aurai plus de mal à nettoyer les régurgitations de mon chat, mais j’ai jamais dit que c’était facile tout le temps d’être écolo !
  • Ne plus utiliser de mouchoirs en papier. Je viens de recevoir ma commande de mouchoirs en tissu. Au prochain rhume, j’ai juste peur d’être arrêtée par la « brigade du look  » ! Si ma copine qui fait de la magie avec sa machine à coudre passe par là, elle sait quoi m’offrir 😉wp-1477735118431.jpg
  • Revendre ma cafetière Nespresso et reprendre une cafetière classique. A ce propos, je souhaite m’excuser auprès de  mes amis qui me l’ont offerte l’année dernière. Sachez que ce cadeau m’a énormément fait plaisir, mais qu’aujourd’hui, ça ne me correspond plus…Quoi qu’il en soit, il me reste un stock de capsules, et vous êtes les bienvenus pour m’aider à le finir.wp-1477735118410.jpg

Ce que j’aimerai faire plus tard :

  • A court terme, je voudrai ne plus acheter de nourriture industrielle, donc avec moins d’emballage. Pourquoi je ne le fais pas tout de suite ? Parce que je ne suis une bille en cuisine et que parfois ça dépanne bien une petite boîte sortie du congélo. Mais j’y travaille !
  • Ne plus acheter de briques de jus de fruits : la transformation est déjà en marche, j’ai un extracteur de jus. Le défi, c’est de convaincre mon second fils que, ce qui en sort est aussi bon que ce qui sort de la brique du magasin (c’est pas gagné !).

Ce que je ne ferai probablement pas :

  • Abandonner les lentilles jetables journalières (trop complexée par mes lunettes, pardon !)
  • Abandonner mon traitement par pompe à insuline, même si elle génère pas mal de déchets. Bien entendu, j’utilise les petits bacs jaunes à ramener en pharmacie…J’espère sincèrement que les laboratoires se saisiront du problème pour nous proposer des solutions moins génératrices de déchets.

Tous ces petits changements ne sont finalement pas si contraignants à titre individuel, il faut juste s’organiser. Même si c’est une goutte d’eau dans la mer, ça me plaît de penser que justement, on n’y mettra pas autre chose dans cette mer !

En plus, on fait des économies, alors pourquoi s’en priver ?


Pour aller plus loin : Zéro Déchet de Béa Johnson

18 commentaires sur “Objectif zéro…(enfin moins de) déchets !

Ajouter un commentaire

  1. Le problème ce sont les industries. Alimentaires mais pas seulement qui mettent papiers et cartons, emballages partout.
    Je te rejoins en tout point sauf sur les protections et les mouchoirs.
    Je suis prête à beaucoup de choses mais pas encore à ça, nids à microbes par ailleurs.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :